COVID-19

Contenu

Vaccination : campagne de rappel pour les populations prioritaires

 

La campagne de rappel vaccinal est lancée pour les personnes de plus de 65 ans et pour les personnes à risque de forme grave de Covid-19.

Les populations éligibles à ce jour :

- les résidents des EHPAD et unités de soins de longue durée (USLD) qui avaient eu accès à la vaccination dès début 2021,
- les personnes de plus de 65 ans,
- les personnes à très haut risque de forme grave, notamment les personnes atteintes de cancers et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie, les personnes atteintes de maladies rénales chroniques sévères dont les patients dyalisés,
- les personnes présentant des pathologies associées à un risque accru de forme grave de la Covid-19 (liste établie par la Haute Autorité de Santé),
- les personnes sévèrement immunodéprimées.

Pour ces catégories, un délai d’au moins 6 mois est recommandé par les autorités scientifiques entre la primo-vaccination complète et l’administration de la dose de rappel. Concrètement, si ces personnes ont été vaccinées selon un schéma à deux doses, la dose de rappel interviendra à partir de 6 mois après la deuxième dose.
Pour les patients immunodéprimés dont le schéma vaccinal comportait déjà 3 injections, la dose de rappel peut être réalisée dans un délai inférieur à 6 mois (mais d’au moins 3 mois), si l’équipe médicale estime que la dose de rappel (ici la quatrième dose) permettrait d’améliorer la réponse immunitaire.
Les personnes ayant reçu le vaccin Janssen sont également concernées par la campagne de rappel, la Haute Autorité de Santé (HAS) recommandant alors un délai minimum de 4 semaines entre la première injection et ce rappel.

Les patients qui ont contracté la maladie Covid-19 après leur premier schéma vaccinal complet ne doivent pas se voir proposer de rappel vaccinal, l’infection postérieure à leur vaccination jouant déjà ce rôle.

Pour les résidents des EHPAS et USLD, la campagne est organisée directement au sein des établissements qui ont été informés par l’ARS des modalités logistiques et techniques (flux d’approvisionnement, calendrier…).
Les autres populations éligibles sont invitées à prendre rendez-vous dès à présent dans un centre de vaccination ou auprès de leur professionnel de santé de proximité (médecin, pharmacien, infirmier, sage-femme).

Pour une majorité de personnes, le rappel vaccinal interviendra pendant la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière (du 26 octobre au 31 janvier) recommandée chez les plus de 65 ans et les personnes à risque de forme sévère ou compliquée de la grippe.
La HAS préconise une administration concomitante des deux vaccins aux personnes doublement éligibles.