Contenu

Usage de l’eau : restrictions d’usage intensifiées

 

Faute de pluie significative et au vu des prévisions météorologiques des jours à venir, de nouvelles mesures de restrictions d’usages de l’eau sont mises en place sur le département. Les niveaux actuels des ressources en eau (cours d’eau et nappes) sont en effet actuellement bas et toujours en phase de baisse.

Cet arrêté, à effet immédiat, institue les niveaux suivants :

  • crise sur la zone Acolin-Colâtre. Ce niveau restreint les usages aux seuls usages prioritaires (alimentation en eau potable et abreuvement des animaux essentiellement). Sous réserve de proposition de tours d’eau, les prélèvements pour irrigation agricole effectués dans des retenues déconnectées et en nappe souterraine profonde restent autorisés ;
  • alerte renforcée sur les zones de la Dragne, de la Nièvre, de la Vrille et de l’Ixeure-Canne. Ce niveau correspond à une réduction de 50 % des prélèvements ;
    alerte sur les zones de l’Alène-Cressonne, du Beuvron, de Chalaux-Cure et de l’Yonne amont. Ce niveau qui est le premier niveau de restrictions d’usage, a pour objectif de réduire de 25 % les prélèvements ;
  • vigilance sur le restant du département y compris la Loire et l’Allier sur lesquels le préfet coordonnateur du bassin Loire-Bretagne vient d’enclencher le premier niveau de mesures coordonnées. Ce niveau de vigilance ne se traduit par aucune restriction mais vise à alerter tous les usagers sur la nécessité d’une utilisation économe et raisonnée de la ressource.

Chacun de nous, en modifiant ses habitudes, peut réduire sa consommation d’eau :

Robinets/tuyauterie
Vous pouvez réduire le débit de vos robinets en les équipant d’un mitigeur, d’un aérateur, d’un économiseur ou d’une pomme de douche avec aérateur (économies d’eau de 30 à 40 %). Vous pouvez également économiser 15 % de l’eau d’une douche en installant un mitigeur thermostatique qui permet de trouver instantanément la bonne température.
En réparant les robinets et la chasse d’eau, car un robinet qui goutte, c’est 100 litres d’eau perdus chaque jour, et une chasse d’eau, c’est 1 000 litres d’eau. Les fuites peuvent représenter 20 % de la consommation d’un foyer.

Salle d’eau
Savez-vous que l’utilisation de la chasse d’eau représente 20 % de la consommation d’eau des ménages ? Pour réduire le volume d’eau utilisé, installez une chasse d’eau à double débit (3 à 6 litres d’eau au lieu de 10 litres) ou placez une brique dans le réservoir.
Privilégiez la douche au bain (50 litres au lieu de 150 litres) et interrompez le flux d’eau durant le savonnage. Vous diviserez ainsi par trois votre consommation. Si vous coupez l’eau quand vous vous brossez les dents et quand vous vous lavez les mains, cela réduira votre consommation d’eau de moitié !

Cuisine
Très gourmands en eau, les lave-linge et les lave-vaisselle sont néanmoins la solution la plus économe quand ils tournent à pleine charge. Le mieux est d’investir dans des machines de classe AAA : plus efficaces, elles consomment moins d’eau : de 15 à 40 litres pour un lave-vaisselle et de 60 à 130 litres pour un lave-linge.

Jardin
Arrosez votre jardin le soir, quand l’évaporation est moins forte ; vous ferez une économie d’eau de 50 % en moyenne pour la même efficacité. On conserve plus longtemps l’humidité en installant un paillage au pied des plantes.
Optez pour des techniques économes en eau : goutte-à-goutte, tuyaux suintants… Utilisez l’eau qui a servi à laver votre salade ou installez un équipement de récupération et de traitement des eaux de pluies.