Contenu

Un projet innovant pour la jeunesse nivernaise : AMBITION JEUNES 58

 

Le nombre de jeunes NEETS (Nor in Employment, Education or Training) est estimé à un peu plus de 4000 sur le territoire nivernais, soit 21% de la population. A l’échelle nationale ou de la Bourgogne Franche-Comté ce taux est de 17%.
AMBITION JEUNES 58 a pour objectif de favoriser leur insertion sociale et professionnelle.

 

La Nièvre est un département faiblement peuplé et au caractère rural très marqué. Il est important de souligner le déficit de jeunes de ce territoire qui ne comptabilise que 25% de jeunes de moins de 25 ans dans sa population. L’indice de jeunesse de la Nièvre est le plus bas de celui de la nouvelle grande région Bourgogne Franche-Comté. Beaucoup de jeunes partent afin d’effectuer leurs études et très peu d’entre eux reviennent sur leur territoire d’origine. Il faut également souligner que les jeunes sont faiblement qualifiés.

Face à ces constats, le Préfet de la Nièvre a souhaité réunir tous les partenaires de l’insertion sociale et professionnelle des jeunes lors d’une conférence le 29 novembre 2017. L’ensemble des acteurs ont convenu de la nécessité d’établir un scénario de rupture avec les pratiques actuelles et de la nécessité de la construction d’une politique globale en faveur de la jeunesse qui garantisse l’égalité de tous les jeunes sur le territoire. Afin de permettre la mise en place et le bon fonctionnement d’une telle réorganisation partenariale, le Préfet et le Président du Conseil départemental ont souhaité confier cette mission au Président de la mission locale Bourgogne Nivernaise, Jany Siméon ainsi qu’à sa directrice, Marie-France Duhamel (format pdf - 483.3 ko - 31/05/2018) .

C’est pourquoi, en 2018, un chantier prioritaire dénommé « AMBITION JEUNES 58 » est lancé. Au cours de cette année sera dressé un état des lieux de la jeunesse et de ses problématiques en vue de déterminer les orientations prioritaires et un plan d’actions ambitieux en faveur de la jeunesse nivernaise. Un travail spécifique sera conduit concernant la levée des freins à une insertion sociale et professionnelle réussie.
Ce chantier est transversal et va faire appel à tous les partenaires de l’insertion sociale et professionnelle des jeunes, qu’ils soient institutionnels, associatifs ou autre.

Un séminaire de lancement des travaux s’est tenu à la salle des fêtes de la Charité-sur-Loire le 5 avril dernier où plus de 130 personnes ont répondu présentes. Lire le compte-rendu (format pdf - 83.5 ko - 31/05/2018) . Des jeunes y sont venus témoigner afin de rendre leurs difficultés réelles et concrètes. Le séminaire a permis de retenir sept thématiques prioritaires à partir lesquels des groupes de travail, chapeautés par des chefs de file, sont constitués : le repérage des jeunes, la formation, l’emploi, la mobilité, la santé, le logement et la citoyenneté.
La créativité ainsi que le droit à l’expérimentation seront valorisés.

Une restitution de l’état des lieux, du diagnostic et des propositions de ces groupes de travail est programmée le 15 juin. Le plan d’actions à construire pour la fin d’année sera mis en œuvre début 2019 pour 3 ans.