Promouvoir la contractualisation et la structuration de la filière Viande Bovine dans le département

Contenu

Table ronde sur l’élevage 8 janvier 2020

 

Dans la suite des États Généraux de l’Alimentation, l’interprofession bovine nationale INTERBEV affiche, dans le cadre de son plan de filière, la volonté de se structurer en renforçant la contractualisation, et en intégrant des indicateurs de coûts de production des éleveurs.

La préfète de la Nièvre, aux côtés du vice-président de la Fédération nationale bovine Emmanuel Bernard, et des députés Patrice Perrot et Perrine Goulet, a souhaité soutenir toutes les démarches amélioratrices de performance de la filière et y contribuer à son niveau, en complémentarité des initiatives engagées à l’échelon régional et national, et sans se substituer aux efforts des professionnels qui restent les premiers acteurs des filières.

À cette fin, une conférence a été organisée le 8 janvier 2020 par la préfète en partenariat avec la mission du Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux (CGAAER) du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, sur l’avenir de la filière bovine nivernaise.

Il s’agissait de communiquer auprès des acteurs locaux, éleveurs et autres, afin de susciter une réflexion collective sur ce sujet et favoriser la mise en réseau des opérateurs économiques.

Durant plus de deux heures, des experts nationaux (Institut de l’élevage, INTERBEV, CER-France, CGAAER) ont présenté les grands enjeux pour la filière bovine, puis se sont succédés des témoignages et tables-rondes. La conférence a été un franc succès avec une soixantaine de participants, venus de tous les horizons du secteur agro-alimentaire : organisations professionnelles agricoles, coopératives, abattoirs régionaux, artisans bouchers, grossistes, représentants des grandes surfaces nivernaises (Leclerc, Intermarché, Carrefour), etc. La présence de la grande distribution est à souligner, car il s’agit d’une catégorie d’acteurs répondant rarement présents pour ce type d’événements.

L’audience a particulièrement apprécié le témoignage sur une expérience réussie de partenariat entre éleveurs, abatteur et grande distribution en région Grand-Est. Stéphane Peultier, éleveur et président de l’Association de Production Animale de L’Est (APAL) est intervenu aux côtés de Pascal François, directeur de l’abattoir ELIVIA Mirecourt. Ils ont présenté les conditions d’une stratégie gagnant-gagnant : partage des mêmes valeurs orientées consommateur, relations de confiance, transparence sur les prix et les coûts de production.

Documents associés :
filiere bovine nevers 8 janvier 2020 (format pdf - 100 ko - 10/01/2020)
1 1 ph chotteau ouvaleboeuf interv nievre 080120 (format pdf - 1.1 Mo - 10/01/2020)
1 2 philippe boullet cerfrance interv nievre 080120 (format pdf - 2.5 Mo - 10/01/2020)
2 1cgaaer mreffayinterv nievre 8 01 20 (format pdf - 634.8 ko - 10/01/2020)
2 2 interbev ajentzer 080120 (format pdf - 3.8 Mo - 10/01/2020)
20151027 contractualisation bovine rapport cgaaer (format pdf - 3.2 Mo - 10/01/2020)
2 3 apal mpeultier interv nievre 080120 (format pdf - 7.8 Mo - 10/01/2020)