Contenu

Réunion du comité départemental de suivi du plan de relance dans la Nièvre 29 janvier 2021

 

Daniel Barnier, préfet de la Nièvre, a réuni, vendredi 29 janvier 2021, le comité départemental de suivi des mesures du plan de relance.

Installé début novembre, il rassemble, chaque mois, les parlementaires, les collectivités locales, les représentants du monde économique, les opérateurs ainsi que les services de l’État. Il a pour principales missions d’informer l’ensemble des acteurs locaux des modalités de mise en œuvre du plan, et notamment des appels à projets en cours, de suivre l’avancement des projets sur le territoire nivernais ainsi que d’identifier et de résoudre les points de blocage éventuels.

Le préfet a souligné sa volonté de dialogue et de concertation la plus large avec les acteurs locaux. Il a rappelé que le plan de relance apporte des réponses concrètes à destination de tous, particuliers, entreprises, collectivités et administrations et dans tous les territoires, en permettant à chacun de transformer la société.

Trois priorités structurent le plan de relance présenté en septembre 2019 destiné à bâtir la France de 2030 : l’écologie, la compétitivité et la cohésion.

Dans la Nièvre, le plan se réalise d’ores et déjà avec une cinquantaine de projets pour un montant total de 77,8 millions d’euros. Dans le secteur industriel, 8 entreprises ont été soutenues à hauteur de 4 millions d’euros de subventions de l’État entraînant un total de près de 8,2 millions d’euros d’investissements productifs. 4,8 millions d’euros soutiennent les projets d’investissement des collectivités. 6,8 millions d’euros sont mobilisés pour la sauvegarde et la valorisation du patrimoine. 23 projets ont été retenus pour la rénovation énergétique des bâtiments publics de l’État pour plus de 21 millions d’euros.

Dans le domaine de l’emploi des jeunes, depuis le lancement, en juillet dernier, du plan #1jeune1solution dans la Nièvre, plus de 400 aides ont été versées pour l’embauche de jeunes et près de 400 autres ont conclu un contrat d’apprentissage, un contrat d’initiative emploi ou sont entrés dans un parcours emploi compétences.

En outre, 1 000 nivernais bénéficient, à fin décembre, des mesures environnementales MaPrimRénov’, aide de l’État pour la rénovation énergétique, ainsi que des bonus écologiques et des primes à la conversion pour l’acquisition de véhicules propres.

A l’occasion de cette réunion, un bilan des mesures de soutien financier aux entreprises confrontées à l’épidémie de covid-19 qui ont été prolongées et renforcées a été dressé :

  • les aides versées au titre du fonds de solidarité à destination des entreprises particulièrement touchées par les conséquences économiques, financières et sociales de la propagation de l’épidémie de covid‑19 s’élèvent à plus de 23,3 millions au 15 janvier 2021 pour plus 11 000 établissements ;
  • à la même date, les reports d’échéances fiscales s’élèvent à 11,7 millions d’euros pour 800 établissements ;
  • la garantie de l’État aux prêts consentis par les établissements de crédit et les sociétés de financement porte sur 221,7 millions d’euros pour un total de 1 633 prêts ;
  • le dispositif d’activité partielle concerne 3 200 établissements et 21 300 salariés pour un montant d’indemnisation de 41,3 millions d’euros.

Des réunions thématiques avec tous les acteurs concernés seront régulièrement organisées. Elles permettront de traiter de manière approfondie les sujets agricoles, forestiers, l’emploi des jeunes et tout autre domaine du plan de relance, notamment l’aide aux entreprises.