Contenu

.... et à Nevers

 

Joël Mathurin, préfet de la Nièvre, est allé vendredi soir à la rencontre des commerçants du centre ville de Nevers pour une opération de sensibilisation aux hold up en cette période de fin d’année. Le préfet était accompagné du Commissaire Boissière, directeur départemental de la sécurité publique, et de Franco Orsi, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Nière.

Qu’est ce que le dispositif "Opération Anti hold Up"?

C’est un dispositif national qui se déroule pendant les fêtes de fin d’année et qui a vocation à prévenir les vols à main armée dans les commerces. Sur Nevers, il a débuté fin novembre et se prolonge jusqu’en janvier 2018.
Il consiste en un renforcement des patrouilles de voie publique, adapté aux jours d’ouverture des magasins et aligné sur les horaires de fermeture des commerces pendant la période des fêtes. Les effectifs de police sont en tenue d’uniforme généralement mais également en tenue civile.

Des conseils pour les commerçants :
Cette période de plus forte affluence est propice aux vols à main armée. Il faut :
- être attentif à l’environnement du commerce et signaler immédiatement toute chose qui vous parait anormale ou inquiétante soit à l’agent de sécurité soit en faisant le 17 Police Secours,
- à la fermeture, privilégier la présence de plusieurs personnes et notamment lors des sorties du personnel au moment de la fermeture,
- éviter de quitter son commerce à la fermeture avec le fonds de caisse. Faire de préférence les opérations de dépôt en journée en modifiant vos itinéraires et vos horaires,
- éviter de garder trop d’argent en fonds de caisse,
- en cas d’agression avec une arme, ne pas résister et ne pas risquer de prendre un mauvais coup,

Un + : l’alerte commerces SMS de la chambre de commerce et la chambres des métiers
En cas d’infraction avec un mode particulier (achat avec un faux billet de banque, vols à l’étalage avec des modes opératoires particuliers ou des signalements précis, escroqueries ou tentatives sur les commerces, cambriolages dans les commerces), le commerçant prévient tout de suite le commissariat de Nevers qui relaye l’information immédiatement aux autres commerces via le dispositif "alerte SMS commerces"