Contenu

Restructuration du détachement de la 15ème BSMAT de Fourchambault-Garchizy

 

Mise en place d’un plan local de redynamisation (PLR)

Contexte

Pour favoriser la redynamisation économique des bassins d’emploi concernés par les mesures de restructuration de la Défense, le Gouvernement a rendu le département de la Nièvre éligible au dispositif « plan local de redynamisation » (PLR) et a mobilisé à cette fin une enveloppe financière de 4 millions d’euros.

A la demande du Préfet de la Nièvre, ce PLR a été articulé en deux contrats distincts destinés respectivement à accompagner les conséquences des mesures de restructuration à Château-Chinon (enveloppe prévue par le PLR signé le 5 février 2010 : 3 M€) et à Fourchambault-Garchizy (enveloppe de 1 millions d’euros).

La fermeture, à l’horizon 2014, du détachement de la 15ème base de soutien du matériel de l’Armée de Terre (BSMAT) de Fourchambault-Garchizy s’inscrit dans le cadre des orientations stratégiques de la politique de Défense nationale qui se traduit notamment par un rééquilibrage capacitaire destiné à préserver la crédibilité des forces militaires et lui permettre de répondre aux nouvelles menaces ainsi que par une rationalisation de l’organisation des Armées.

Un dispositif particulier - associant au sein d’un comité de site, les services de l’Etat, les collectivités territoriales concernées et les principaux partenaires économiques – destiné à l’accompagnement de cette unité, a été mis en place en 2009.

Une mobilisation forte des services de l’Etat

L’action de l’Etat pour accompagner la restructuration de ce détachement se traduit à deux niveaux :

Accompagnement social :

Les agents du détachement de la 15ème BSMAT de Fourchambault-Garchizy bénéficient, de 2010 à 2012, de mesures prévues par le plan d’accompagnement des restructurations (PAR) du ministère de la Défense et notamment d’un suivi individualisé en fonction de leur projet professionnel.

Sous l’autorité du Préfet, le Secrétaire Général de la préfecture est chargé de la mise en œuvre et du suivi de ce dispositif en lien étroit avec le médiateur mobilité Centre Est du ministère de la Défense et le délégué interrégional aux restructurations de la Défense. Un sous-comité « ressources humaines » du comité de site, présidé par le Secrétaire Général veille à l’accompagnement de la réorientation professionnelle de chaque agent. Ce sous-comité s’est déjà réuni à quatre reprises à la préfecture de la Nièvre afin de pouvoir anticiper le plus tôt possible les demandes des personnes appelées à se reconvertir.

Accompagnement territorial :

Une étude sur la requalification de l’emprise libérée est actuellement en cours dans le but d’optimiser les retombées économiques et de développer les emplois.

Dès les conclusions de l’étude connues, dans son rôle de "développeur" de territoire, le Secrétaire Général :
- devra mobiliser les services de l’État pour accompagner cette requalification, dont l’objectif principal est de recréer à terme un volume d’activité au moins comparable à celui supprimé,
- s’appuiera essentiellement sur la mise en œuvre d’un contrat partenarial avec les collectivités locales et les principaux acteurs économiques, le « plan local de redynamisation » (PLR), pour lequel l’Etat va investir 1 million d’euros, mettant en synergie les actions et les moyens de chacun ainsi que des outils exceptionnels, mobilisés pour faciliter l’accueil de proje