Mis à jour le 12/10/2020

Contenu

Plan France Relance

Avec la pandémie de la COVID-19, la France, comme tous les pays du monde, a traversé et traverse encore une épreuve sanitaire jamais vécue auparavant. Cette épreuve a eu des conséquences économiques immédiates et inédites. Nous entrons aujourd’hui dans une nouvelle phase : celle de la relance et de la reconstruction.

Ce plan, de 100 milliards d’euros, est le plan européen le plus important en part du PIB. C’est 4 fois plus que le plan de 2008 pour répondre à la crise financière. C’est un engagement exceptionnel de la France pour répondre à la crise, sauver l’emploi et préparer la société de demain.

Ce plan comporte trois volets principaux :

- transition écologique

- souveraineté et compétitivité économique

- cohésion (sociale et territoriale)

 
 
 

La France de 2030

Avec France Relance, reprendre notre destin en main, construire la France de 2030.
Avec la pandémie de la COVID-19, la France, comme tous les pays du monde, a traversé et traverse encore une épreuve sanitaire jamais vue.
Cette épreuve a eu des conséquences économiques immédiates et inédites. Pour surmonter le confinement, il a fallu indemniser les salariés qui ne pouvaient plus travailler, accompagner les entreprises qui ont dû fermer, soutenir les secteurs qui, comme l’aéronautique, l’automobile, le tourisme, l’hôtellerie-restauration, ou la culture ont le plus souffert. De l’avis de tous les observateurs, la réponse française – 470 milliards d’euros mobilisés, l’une des plus puissantes des pays développés – a été exemplaire.

Nous entrons aujourd’hui dans une nouvelle phase : celle de la relance et de la reconstruction. Pour surmonter la crise la plus importante de notre Histoire moderne, pour éviter que ne s’installe le cancer du chômage de masse dont hélas, notre pays a trop longtemps souffert, nous décidons aujourd’hui d’investir massivement. 100 milliards, dont 40 milliards sont issus de financements obtenus de haute lutte auprès de l’Union européenne, seront ainsi injectés dans l’économie dans les mois qui viennent.
C’est un montant inédit qui, rapporté à notre richesse nationale, fait du plan français l’un des plus ambitieux.
Mais la véritable ambition de France Relance n’est pas tant dans l’importance des moyens mobilisés pour soutenir l’activité à court terme, que dans la philosophie de transformation qui sous-tend le plan. Il y a deux façons de concevoir un plan de relance. La première : reconduire à l’identique l’existant, déverser des milliards de subventions, y compris dans des secteurs dont on sait qu’ils ne peuvent plus opérer comme avant. La seconde : transformer le risque en chance, la crise en opportunité, en investissant prioritairement dans les domaines les plus porteurs, ceux qui feront l’économie et créeront les emplois de demain. C’est le choix
que nous faisons, celui de l’avenir, de la projection. Avec France Relance, nous voulons construire aujourd’hui la France de 2030.

La France de 2030 devra être plus verte, plus respectueuse du climat. C’est pourquoi France Relance vise à accélérer la conversion écologique de notre économie et de notre tissu productif.
La transformation de nos exploitations agricoles vers le bio et la qualité, l’investissement dans les énergies de demain comme l’hydrogène sont ainsi à l’ordre du jour. Nous poursuivons aussi un objectif simple : mettre fin à cette situation absurde où l’on importe de l’énergie, en particulier les hydrocarbures, là où nous avons les moyens d’en consommer moins et mieux. C’est pourquoi nous changerons d’échelle sur la rénovation thermique des bâtiments publics, des logements, la décarbonation de notre industrie. Nous irons aussi plus loin, plus fort pour développer les transports plus propres : le train, les véhicules électriques, mais aussi les transports en commun et le vélo.

La France de 2030 devra être plus indépendante, plus compétitive, plus attractive. Il s’agit de ne plus dépendre des autres pour les biens essentiels, de ne plus risquer des ruptures d’approvisionnements critiques. Il s’agit de produire et de créer des emplois en France. France Relance a été conçu comme un accélérateur de
souveraineté. Programmes de relocalisation des biens essentiels dans la santé, les intrants industriels, l’agroalimentaire ; projets de développement des technologies critiques pour l’avenir comme la 5G ou la quantique ; soutien à la production en France par l’allègement des impôts de production : avec France Relance, notre Nation reprend son destin économique en main.

La France de 2030 enfin devra pouvoir compter sur des femmes et des hommes bien formés. France Relance investit donc massivement dans ce qui fait la richesse de notre Nation : l’humain.
Plans de maintien de compétence pour ne pas perdre les savoir-faire dans les entreprises qui traversent des difficultés passagères, nouvelles formations pour les jeunes dans les secteurs d’avenir, programmes d’insertion par l’activité économique ou associative : France Relance, c’est un projet pour les Françaises et les Français.

Avant la crise, notre pays avait retrouvé le chemin du dynamisme économique : le chômage connaissait une baisse inédite depuis 12 années, la nation recréait des emplois industriels, elle redevenait attractive pour l’activité. Avec France Relance, nous nous donnons les moyens de revenir plus forts encore qu’avant la pandémie. La décennie qui s’ouvre peut être une période où la France et l’Europe seront l’avant-garde d’une économie prospère, écologique et humaine. C’est ce qui se joue aujourd’hui.

Emmanuel Macron
Président de la République
3 septembre 2020