Contenu

Ouverture générale de la chasse le 15 septembre : présentation des modalités pour la saison 2019-2020

 

Dimanche 15 septembre débutera l’ouverture générale de la chasse dans le département de la Nièvre.

A cette occasion, Sylvie Houspic, préfète de la Nièvre, accompagnée de Didier Ramet, président de la Chambre d’agriculture, Bernard Perrin, président de la Fédération départementale des chasseurs de la Nièvre et Nicolas Hardouin, directeur départemental des territoires ont présenté à la presse les modalités de la saison 2019-2020.

Favorisés par des conditions climatiques exceptionnelles, les dégâts dus aux sangliers ont connu une augmentation significative lors de la campagne de chasse précédente. Cette situation a un impact économique lourd, tant sur les agriculteurs déjà affaiblis par les difficultés liées à la sécheresse, que sur la Fédération des chasseurs chargée de l’indemnisation des surfaces détruites.

Dans ce contexte, l’État, la Fédération des chasseurs et la Chambre d’Agriculture affichent leur volonté commune de dialogue et l’objectif partagé de diminution des dégâts et des populations de sangliers.
Ainsi, de nouvelles modalités de gestion du sanglier ont été proposées pour la saison de chasse 2019-2020 et validées par arrêté préfectoral du 19 juin 2019.
En parallèle, le montant des taxes cynégétiques a été révisé par la Fédération des chasseurs pour inciter à faire diminuer les populations de sanglier sur les secteurs les plus sensibles.
Les chasseurs participent également à la protection des
exploitations agricoles, par la mise en place en 2019 de clôtures de protection sur plus de 3250 hectares de cultures sensibles.
L’État, la Fédération des chasseurs et la Chambre d’Agriculture invitent tous les acteurs du territoire à coordonner leurs actions pour augmenter fortement les prélèvements de sangliers, et ainsi réduire les dégâts occasionnés aux cultures.

Principales modifications adoptées pour favoriser les prélèvements de sangliers par les 9000 chasseurs
du département :
- sur les cinq secteurs les plus concernés par les dégâts : tir libre sans dispositif de marquage, avec mise en place d’une contribution territoriale proportionnée,
- sur les autres secteurs, application d’un tarif dégressif de 10 euros (au lieu de 35 euros) dès 90 % de taux de réalisation du prélèvement de la saison antérieure,
- chasse tous les jours, en battue et à l’affût, sur les secteurs les plus concernés par les dégâts,
- ouverture anticipée de la chasse à partir du 1er juin pour tous, sans demande d’autorisation préfectorale, sur l’ensemble du département.
- la notion d’attribution et/ou de prélèvements de sangliers ne sera plus intégrée dans le calcul de la contribution territoriale de la prochaine campagne, afin de ne pas pénaliser financièrement les territoires qui auront accentué leurs prélèvements cet hiver et afin de permettre de recueillir des
données objectives de prélèvements durant cette campagne

Mémento du chasseur sur : http://www.chasse-nature-58.com/reg...

Les arrêtés préfectoraux précisant les modalités de chasse pour la saison 2019-2020 sont disponibles ici.