La direction départementale des territoires (DDT)

Contenu

Missions

 

Organigramme de la DDT au 01/08/2021 (format pdf - 290.3 ko - 26/02/2020)

Missions de la DDT

Développer les territoires en respectant leur équilibre…

Le rôle de l’Etat est de veiller au développement et à l’équilibre des territoires, tant urbains que ruraux, par le biais des politiques agricole, forestière, d’urbanisme, de logement, de risques, de construction publique et de transports, notamment fluvial.

Le Grenelle de l’environnement donne à cette mission générale de l’État une nouvelle orientation avec la nécessaire territorialisation des démarches de développement durable, en partenariat avec les collectivités territoriales.

Cette direction met en œuvre les outils de planification, d’aménagement, de contrôle et de protection du ressort de l’État, au service d’un développement durable, notamment dans les espaces fragiles (forestiers, espaces naturels sensibles) ou source de conflits (périurbains).

En charge de la prévention des risques naturels, et de sécurité routière, la DDT apporte aussi son expertise multiple à la gestion des crises.

...tout en regroupant les services, les compétences et les métiers, afin de donner à l’État une capacité d’analyse renforcée

Acteurs majeurs de l’analyse, de la compréhension et de la réponse aux questions concernant les territoires, qu’ils soient urbains, péri-urbains ou ruraux, la DDE et la DDAF se sont regroupées avec succès en 2009 dans la Nièvre, pour donner lieu à la création de la DDT .

Avec la DDT, l’approche transversale des politiques appliquées aux enjeux de la Nièvre est améliorée. Le regroupement de compétences et de métiers proches ou complémentaires rend plus visible l’action de l’Etat et sa capacité d’expertise technique et économique au service des territoires. Il permet d’associer les qualités partagées de pratiques partenariales, de médiation, d’ingénierie administrative et financière, de traitement de dossiers complexes.