Octobre 2016

Contenu

Le système d’alerte et d’information des populations (SAIP) expliqué aux enfants

 

En collaboration avec les services de l’Éducation nationale, la préfecture de la Nièvre mène actuellement une action pédagogique dans les écoles maternelles et élémentaires des secteurs de Clamecy et de Corbigny. Il s’agit de présenter aux enfants le système d’alerte et d’information des populations (SAIP).

Après Clamecy et Dornecy, le service interministériel de défense et de protection civiles (SIDPC) de la préfecture se rendra le 14 octobre à Cervon et Sardy-les-Epiry, puis le 17 octobre à Corbigny. Chaque intervention, animée par une volontaire en service civique, permet d’expliquer aux élèves entre 4 et 10 ans ce que sont les sirènes du SAIP, à quoi elles servent et quel comportement adopter quand elles sonnent.

Après avoir écouté les différentes sonneries, ils sont notamment sensibilisés aux mesures réflexes : écouter la radio pour connaître l’origine du danger, suivre les consignes du professeur à l’école ou des parents à la maison pour se mettre en sécurité, ...

Mises en œuvre pour avertir la population d’un danger majeur et imminent, les sirènes du SAIP sont progressivement installées dans les communes susceptibles d’être le plus touchées par la vague de submersion résultant d’une rupture accidentelle du barrage de Pannecière. Après Clamecy, Chitry-les-Mines, Dirol et Montceaux-le-Comte, une sirène sera prochainement installée à Surgy.