Contenu

Le Délégué du Préfet : Un acteur de l’action publique au plus près des quartiers

 

Pour réaffirmer la présence de l’Etat et de la République au sein des quartiers prioritaires de la politique de la ville, une nouvelle fonction d’agent de l’Etat a été créée en 2009 : délégué du préfet.

David Simon est le délégué du préfet de la Nièvre.

Au 1er janvier 2017, 317 délégués exerçaient leurs fonctions dans les quartiers prioritaires issus de la loi du 21 février 2017 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine. Leur mission : créer un lien direct entre l’Etat et les acteurs de terrain, coordonner l’action des services de l’Etat, et rendre la politique de la ville plus efficace et plus lisible.

Rattaché au préfet de département, le délégué du préfet incarne l’État dans les quartiers sensibles et se fait l’interlocuteur des acteurs locaux (collectivités, associations, bailleurs sociaux, chefs de projets locaux…). Par sa capacité d’initiative, il analyse la mise en œuvre des dispositifs de la politique de la ville et des politiques de l’État sur le quartier, pour chaque domaine de l’action publique : emploi et formation, éducation, sécurité et délinquance, gestion urbaine de proximité, santé, rénovation urbaine… Il peut, par exemple, s’assurer de la bonne articulation du projet de rénovation urbaine avec les autres volets du contrat urbain de cohésion sociale ou encore jouer un rôle d’alerte et d’interface avec les acteurs concernés : participation aux points d’étape, charte d’insertion et d’emploi, gestion urbaine de proximité, relations avec la police, échanges avec les chefs d’établissement, participation aux ateliers santé-ville.
Au cœur de sa mission, il identifie les bonnes pratiques et contribue à leur valorisation, il repère également les éventuels dysfonctionnements et contribue à y remédier. Le délégué du préfet instaure des relations de confiance avec les associations et les habitants du quartier, identifie leurs aspirations, fait remonter leurs difficultés et propose des solutions pour prendre en compte leurs besoins.

Dans la Nièvre, sa mission consiste notamment à :

  • assurer la mise en oeuvre des contrats de ville de Nevers Agglomération et de Cosne-Cours-sur-Loire en lien avec l’ensemble des partenaires en veillant au respect des priorités de l’Etat,
  • accompagner les porteurs de projets, suivre la mise en oeuvre des projets et évaluer les actions,
  • participer à la gestion des dispositifs intéressant la politique de la ville (Contrat local d’accompagnement scolaire, lutte contre l’illettrisme, PRE, ANRU, adultes relais, cordées de la réussite, Ecole de la 2ème Chance, clauses d’insertion...),
  • participer à la mobilisation des politiques de droit commun de l’Etat dans les quartiers en cohérence avec le contrat de ville et assurer le suivi financier,
  • veiller à la mise et au suivi des indicateurs sur la réalisation effective des projets des contrats de ville,
  • maintenir la dynamique engagée dans le cadre des conseils citoyens,
  • assurer un rôle d’interface entre les actions menées dans le cadre du contrat de ville et les objectifs de prévention de la radicalisation.