Contenu

La convention "alerte-commerces"

 

Pourquoi une telle initiative ?

Les activités commerciales, artisanales et de prestations de service sont confrontées à une insécurité et à une délinquance constante : vols à main armée, fausse monnaie, chèques volés ou interdits bancaires.

Certains secteurs d’activité, grâce à leurs moyens, ont pu se prémunir contre ces phénomènes : la grande distribution et les banques se sont dotées de sas et d’emplacements réservés aux véhicules de transport de fonds. Les assurances, avec une signalétique appropriée informant qu’elles ne détiennent pas de fonds, dissuadent d’éventuelles agressions.
Pour limiter les actes délictueux dans la commerces, la préfecture, la chambre de commerce et d’industrie, le groupement de Gendarmerie, la police et les unions commerciales de la Nièvre se sont mobilisés pour mettre en place une convention « Alerte Commerces Nièvre ».

La signature officielle de la convention « Alerte Commerces Nièvre » a eu lieu le 7 juin 2010, entre Nicolas QUILLET, préfet de la Nièvre, et Jean-Pierre ROSSIGNOL, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Nièvre.

Présentation du dispositif

Le dispositif repose sur le principe de la diffusion rapide de l’alerte afin d’éviter la réitération des faits.

Ainsi, tout professionnel victime de vol à main armée, de faux moyens de paiement, de vols à l’étalage ou d’escroqueries alerte les services de la Gendarmerie ou de la Police (en composant le 17).
L’information est transmise au centre opérationnel de la Gendarmerie, par les moyens les plus rapides, dans un délai inférieur à une heure après la commission des faits. Le centre opérationnel de la gendarmerie diffuse alors l’alerte par un SMS collectif envoyé sur les téléphones portables des commerçants et des artisans qui, sous le titre « ALERTE COMMERCES », décrit succinctement les faits constatés, le lieu de commission et les renseignements connus sur le ou les auteurs.

En complément de ce dispositif SMS, un système d’information via Internet est mis en place pour diffuser un complément de message SMS ou pour apporter des éléments visant à la vigilance des responsables de magasin à l’adresse suivante : http://www.alertecommercesnievre.com

Pour compléter cette initiative, un visuel dissuasif « ALERTE SECURITE » a été créé, que le professionnel pourra apposer sur sa vitrine, afin de prévenir toute tentative délictueuse et de garantir une sécurité à ses clients : le professionnel devient ainsi « COMMERCANT CITOYEN ».