Contenu

L’État s’engage pour la restauration du barrage des Settons

 

Le barrage des Settons fera l’objet ces prochaines années de travaux d’envergure de restauration inscrits au Plan de relance de l’État pour un montant de 7,5 millions d’euros. Ces travaux porteront sur la maintenance de l’étanchéité de l’ouvrage (réfection de l’étanchéité du parement amont, réfection des systèmes de vannage, réhabilitation des maçonneries) et sur la modernisation des installations (évolution des systèmes de commande des vannes, réhabilitation des rambardes historiques.).

Les études préalables à cette restauration (inventaire environnemental et étude socio-économique) ont débuté en 2020 et se poursuivront en 2021.

Une réunion entre les différents services de l’État et les acteurs locaux (collectivités, Parc Régional Naturel du Morvan, Office français de la biodiversité, Fédération de pêche, office de tourisme ...) s’est tenue le 15 octobre dernier pour la présentation du projet. De nouveaux temps d’information sont prévus au cours du premier trimestre 2021. Le calendrier prévisionnel de l’opération sera annoncé en mars. Une lettre d’information régulière sera mise en ligne sur le site des services de l’État dans la Nièvre afin de faire part de la progression des études et des travaux.

Ces travaux participent au développement du territoire dans l’intérêt général en terme d’emploi, d’attractivité touristique et de qualité environnementale.

Situé au cœur du Morvan, la retenue des Settons permettait au début du XIXème siècle d’assurer un débit suffisant sur la Cure pour le flottage du bois jusqu’à Paris. Aujourd’hui ce lac est surtout connu pour les multitudes d’activités touristiques que l’on y pratique (activités nautiques sur le lac et lâchers d’eau pour les activités de canoë kayak à l’aval…). L’État entretient ce barrage remarquable depuis sa création. Des vidanges régulières sont nécessaires pour contrôler l’état du barrage et réaliser les travaux de maintenance. Les opérations les plus récentes ont eu lieu en 1996 et en 2008.