Juin 2021

Contenu

France Relance : plan de soutien à l’accueil des animaux de compagnie abandonnés et en fin de vie

 

La lutte contre les abandons d’animaux de compagnie est une priorité du Gouvernement, qui entend agir sur tous ses aspects : identifier les causes qui amènent les propriétaires à se séparer de leurs animaux, lutter contre les adoptions et achats impulsifs, renforcer les mesures dissuasives, organiser et accompagner les structures associatives et les refuges œuvrant pour l’accueil de ces animaux.

L’une des mesures du plan de relance a pour objectif d’aider les associations de protection animale qui recueillent des chats, chiens ou chevaux dans des refuges, afin d’améliorer leurs conditions de vie. Des aides sont également destinées aux associations qui œuvrent, en partenariat avec les communes, à la stérilisation des chats et chiens errants. Cette mesure participera à réduire la prolifération des chats et des chiens afin d’éviter, à terme, des abandons.

Ainsi, pour la région Bourgogne Franche-Comté, un montant d’un million d’euros a été réparti entre les 8 départements avec une instruction des dossiers de demande de subvention assurée par les directions en charge de la protection des populations.

Les projets mis en œuvre par les associations de protection animale portent sur des travaux d’aménagement ou de réhabilitation des refuges, sur l’achat de matériel de capture des chats errants et sur la prise en charge des frais vétérinaires de stérilisation.

Après examen des dossiers déposés, deux projets nivernais ont été retenus et bénéficieront de subventions, pour un total global de 70 000 euros : le refuge de Thiernay, qui investira les sommes dans la construction d’un chenil et la sécurisation d’une aire d’ébat pour les chiens âgés (« Maison de retraite ») ; le refuge de Beauregard utilisera ces fonds pour la remise en état et la sécurisation de la clôture entourant le refuge.