Contenu

Fête musulmane de l’Aïd-El-Kébir 2017 : organisation dans le département de la NIEVRE

 

L’Aïd-el-kébir, ou Aïd-el-adha, est une fête célébrée chaque année par les musulmans du monde entier. Cette fête, réunissant les familles, est un moment important de partage et de convivialité, qui s’accorde avec la liberté de culte assurée par notre Constitution.

 

Le premier jour de la fête religieuse musulmane de l’Aïd-el Adha aura lieu cette année début septembre 2017.

A cette occasion, les services de l’Etat, en relation avec les associations et les représentants du culte musulman, veillent à ce que les fidèles qui souhaitent participer à cette célébration puissent le faire dans les meilleures conditions possibles et dans le respect de la loi, sur la protection des animaux, l’abattage dans de bonnes conditions d’hygiène et la protection de l’environnement.

Il est donc rappelé que les animaux sacrifiés rituellement ne pourront être abattus que dans un abattoir agréé et placé sous le contrôle des inspecteurs sanitaires de la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP).

Cette disposition permet d’assurer un abattage respectueux de la réglementation en matière de bien-être animal, de santé publique et environnementale.

Dans le département de la Nièvre, le seul abattoir de Cosne-Cours-sur-Loire est habilité à cet effet. Cet abattoir ne traitera que les demandes de prestations reçues via ses clients habituels, il est donc conseillé de se rapprocher d’un boucher spécialisé en viande halal afin que ce dernier se mette directement en contact avec un abattoir autorisé.

Il est enfin rappelé que les mouvements d’ovins, de caprins et de bovins par des particuliers sont interdits. Ces animaux doivent de plus être dûment identifiés au moyen d’une marque auriculaire agréée et doivent être accompagnés des documents de traçabilité réglementaires.

Toute infraction à ces dispositions peut faire l’objet de poursuites pénales initiées par les services de police ou de gendarmerie, ou par un agent habilité de la DDCSPP (Cf. Récapitulatif des amendes en cas d’infraction (format pdf - 925.1 ko - 21/09/2015) )

Enfin, il est rappelé qu’en cas de difficulté d’approvisionnement, des pratiques alternatives au sacrifice sont possibles : don ou offrande.

Pour plus d’information

Accès vers le guide pratique national pour l’Aïd-El-Kébir

Contact : DDCSPP