Mis à jour le 28/09/2011

Contenu

Etudes

 
 
 

Étude relative aux néo-ruraux dans le département de la Nièvre

Le département de la Nièvre compte 220 700 habitants en 2008. Sa population décroit en raison d’un solde naturel négatif. En effet, le nombre des décès l’emporte largement sur celui des naissances.
La Nièvre reste le seul département bourguignon qui perd de ses habitants et l’un des 7 départements métropolitains ayant perdu des habitants entre 1999 et 2007.

Parallèlement, les flux migratoires sont devenus positifs sur cette même période et ralentissent la baisse démographique. L’origine géographique des nouveaux arrivants est très diverse puisqu’ils proviennent des régions d’Ile-de-France, Centre, du reste de la Bourgogne, de l’Auvergne mais aussi de l’étranger.

Aussi, l’État (DDT58) a décidé de réaliser une étude pour définir les principales caractéristiques de ce phénomène nouveau pour la Nièvre.

Cette étude s’appuiera sur le rapport rédigé en 2001 par l’INSEE intitulé « les nouveaux arrivants dans la Nièvre » et actualisé avec les chiffres issus du recensement 2007 (format pdf - 2 Mo - 28/09/2011).

Afficher la synthèse (format pdf - 164.6 ko - 28/09/2011)

Le principal objectif de cette étude est de déterminer un ou plusieurs « profils-types » du néo-rural nivernais, de comprendre les motivations de son installation dans le département et d’en mesurer les impacts économiques pour le territoire.