Janvier 2017

Contenu

Déclenchement du seuil d’alerte pic de pollution aux particules

 

ALERTE LEVÉE MERCREDI 25 JANVIER

Hier, le seuil d’alerte a été franchi sur les départements de l’Yonne et de la Saône-et-Loire. Le seuil d’information et de recommandation a été franchi sur la Nièvre.
Aujourd’hui, les conditions météorologiques stables (anticycloniques et basses températures) restent défavorables à la dispersion des particules fines. La persistance de l’épisode couplée au risque important de franchissement du seuil d’alerte ainsi qu’aux fortes concentrations constatées et prévues active le déclenchement du seuil d’alerte sur les départements de l’Yonne, la Nièvre et la Saône-et-Loire.
Pour demain lundi, aucune amélioration météorologique n’est attendue, les prévisions restent identiques à aujourd’hui avec le maintien des différents seuils d’alerte activés sur la région.

Populations cibles : femmes enceinte, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes souffrant de pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes asthmatiques, toutes personnes se reconnaissant comme sensibles lors des pics de pollution.

Recommandations générales pour la population :
Réduisez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions) réalisées à l’extérieur.

Recommandations pour les personnes cibles :
- limitez les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords, aux heures de pointe.
- limitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions), autant en plein air qu’à l’intérieur.

Dans tous les cas, en cas de gêne respiratoire ou cardiaque (par exemple : essoufflement, sifflements, palpitations) :
- prenez conseil auprès de votre pharmacien ou consultez votre médecin,
- privilégiez des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort,
- prenez conseil auprès de votre médecin pour savoir si votre traitement médical doit être adapté le cas échéant.

Recommandations comportementales pour toute la population :
- limiter l’usage des engins à moteur thermique
- privilégier les modes de déplacement non polluants ou en commun
- différer les déplacements non indispensables
- réduire sa vitesse de 20 km/h hors agglomération
- limiter les travaux nécessitant l’usage de solvants
– aux industrielles, réduire leurs émissions de composés organiques volatiles et d’oxydes d’azote

Pour plus de détail, consulter le site internet www.atmosfair-bourgogne.org