Contenu

Conseils de sécurité de la route

 

Pour passer de bonnes fêtes de fin d’année, soyez prudent sur les routes !

 

Avant le départ :

N’improvisez pas pour que le trajet se déroule en toute sérénité et sécurité
- Planifiez votre itinéraire avant de prendre la route. Si vous utilisez un système GPS, il convient de le programmer avant de démarrer le véhicule.
- Renseignez-vous sur les conditions de circulation :http://www.bison-fute.gouv.fr/maint...
- Prenez la route bien reposé.
- Ne vous fixez pas une heure impérative d’arrivée.

Contrôlez l’état de votre véhicule
- Certains niveaux de liquide : lave-glaces, huile, refroidissement, frein (quand c’est possible, sinon, le faire faire par un garagiste).
- La pression des pneus car pneus sous-gonflés = danger !
- L’usure des pneus.
- L’éclairage.

Vérifiez que rien ne manque
- Gilet de sécurité, triangle de présignalisation, obligatoires, tous deux à placer dans un endroit facilement accessible pour les trouver rapidement en cas de panne ;
- De l’eau ou des boissons fraîches (non alcoolisées, évitez les boissons sucrées) pour vous hydrater en cas de forte chaleur,
- de quoi occuper les enfants pendant la route…

Chargez votre véhicule avec soin
- Placez les objets les plus lourds dans le coffre, le plus bas possible.
- Arrimez tout objet lourd dans l’habitacle et n’en placez aucun sur la plage arrière : il pourrait se transformer en dangereux projectile au moindre coup de frein et blesser gravement un passager.

Pendant le trajet :

Respectez les limitation de vitesse et adaptez votre allure à l’environnement
Le conducteur doit adapter son allure, notamment en cas de circulation dense.

Ne conduisez pas sous l’emprise d’alcool, de stupéfiant ou de médicament.

Attention aux distractions au volant
N’utilisez pas le téléphone portable (appels, messages textes, Internet...) et ne portez pas d’écouteurs, d’oreillettes ou de casques audio au volant.

Prévenez les risques d’endormissement et de somnolence

Arrêtez-vous au moins un quart d’heure toutes les deux heures, même si vous vous sentez en forme. Pratiquez une activité relaxante (étirement, promenade...). Dès les premiers symptômes de somnolence (bâillements, paupières lourdes), arrêtez-vous et dormez au moins vingt minutes.

En période hivernale :

Attention aux pneus : Les pneus « hiver » ne sont pas efficaces que pour la neige et le verglas. Dès que la température descend en dessous de 7°C, la gomme des pneus « été » durcit et n’assure plus de bonnes caractéristiques techniques. Il est donc fortement conseillé d’équiper son véhicule de pneus « thermogomme » pour la saison hivernale.

Tester les éléments sensibles au froid : En cas d’arrêt forcé, prévoyez une lampe de poche, des vêtements chauds, une couverture de survie, mais aussi une raclette et un chiffon pour le pare-brise.

Emporter un kit de survie au froid : Soyez assurés d’avoir un « kit de survie » en cas d’arrêt forcé : lampe de poche, vêtements chauds, couverture de survie, mais aussi raclette et chiffon pour le pare-brise. En cas de trajet projeté en montagne, prévoir des chaînes dans le coffre (et facilement accessibles) peut s’avérer très utile pour ne pas rester bloqués.

Respecter les distances de sécurité : Par grand froid, les chaussées sont glissantes. Il est donc conseillé d’augmenter les distances de sécurité pour prévenir tout dérapage ou glissade non contrôlés. Réduire sa vitesse, quitte à partir plus tôt, est aussi un moyen d’éviter les mauvaises surprises.

Les nouvelles interdictions en vigueur depuis le 1er juillet 2015 :

Dans le cadre du plan d’action pour la sécurité routière annoncé par le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, les mesures suivantes sont en vigueur depuis le 1er juillet 2015 :

  • la limite d’alcool autorisée en conduisant est fixée à 0,2g/l d’alcool dans le sang pour tous les titulaires d’un permis probatoire ou les conducteurs en apprentissage. Les contrevenants seront sanctionnés par une amende de 135€ et un retrait de 6 points.
  • le port d’écouteurs, d’oreillettes ou d’un casque audio en conduisant sera interdit pour tous les conducteurs (cyclistes, motards, automobilistes, chauffeur de poids-lourd) Cette infraction est passible d’une contravention soit 135 € et un retrait de 3 points.
  • les plaques d’immatriculation des motos, cyclomoteurs, tricycles et quads doivent être toutes de la même taille : 210 x 130 mm (passible d’une amende de 135€).
  • l’abaissement de la vitesse autorisée de 90 km/h à 80 km/h sur 3 tronçons routiers à titre expérimental dans la Drôme, la Nièvre et l’Yonne. Cette expérimentation doit durer au minimum 2 ans et a pour but de mesurer les effets d’une telle réduction de vitesse.

Pour en savoir plus, consultez le site de la Sécurité Routière http://www.securite-routiere.gouv.fr/