Contenu

Commencement des travaux sur la section nord de la RN7 dans la Nièvre entre Saint-Pierre-le-Moutier

 

Les travaux routiers relatifs à la mise à 2 × 2 voies de la RN7 entre Saint-Pierre-le-Moûtier et la limite de l’Allier débutent au cours des prochaines semaines.

Plus précisément, la portion jusqu’à la limite de l’Allier, restant à mettre en 2 × 2 voies, se répartit en deux sections, une partie nord et une partie sud. Les travaux qui débutent cet été sont ceux de la partie nord.

Ces travaux, très attendus, porteront sur un tronçon de près de 4 km, entre l’extrémité de la section déjà à 2 × 2 voies au sud de Saint-Pierre-le-Moutier et la fin de la traversée de Chantenay-Saint-Imbert. Ils sont prévus pour une durée de 2 ans et demi.

Cette opération permettra d’assurer la continuité de la déviation de Saint-Pierre-le-Moutier jusqu’au sud du hameau de Saint-Imbert, avec pour objectifs :
– d’améliorer la sécurité des usagers de la route et des riverains,
– d’améliorer la lisibilité de l’itinéraire tout en préservant le milieu naturel,
– de supprimer les carrefours à niveau de différentes voies qui débouchent directement sur la RN7.

Elle comprend ainsi la création d’un échangeur dénivelé au niveau de la RD22 (jusqu’alors carrefour à niveau), l’aménagement d’un passage grande faune sous la future route au niveau du ruisseau du Riot, la réalisation d’un réseau de collecte des eaux pluviales et de bassins de traitement, avant rejet dans le milieu naturel et de protections phoniques dans la traversée de Chantenay-Saint-Imbert.

Des travaux préparatoires sont en cours dès cette semaine. Ils consistent entre autres à créer des protections pour la faune et la flore et à implanter des installations de chantier. Ces opérations précèdent la mise en action des engins de terrassement, qui interviendront à compter du 15 juillet.

Impact sur la circulation :

La circulation sur la RN7 sera maintenue, néanmoins, les travaux auront une incidence sur la circulation. Une signalisation de chantier sera mise en place, incluant des limitations de vitesse. Du fait de la présence de personnels à pied à proximité de la RN7 durant le chantier et de la réduction de la largeur des voies, il est demandé aux usagers de respecter scrupuleusement les différentes règles, notamment les limitations de vitesses.

Informations complémentaires :

La maîtrise d’ouvrage de l’opération est assurée par la DREAL Bourgogne – Franche-Comté et la maîtrise d’œuvre par la DIR Centre-Est-SIR de Moulins. Le coût total de ces travaux est de l’ordre de 27 M€. Ils ont été confiés au groupement ROGER MARTIN / Merlot TP / SNCTP.

Plus d’infos : http://www.bourgogne-franche-comte....