Contenu

70ème anniversaire de la Résistance, des débarquements, de la libération de la France et de la victoire sur le nazisme : (...)

 

L’année 2014 est une année exceptionnelle de mobilisation mémorielle à travers la commémoration du Centenaire de la Première Guerre mondiale et du 70ème anniversaire de la Résistance, des débarquements, de la libération de la France et de la victoire sur le nazisme.
L’Etat soutient la réalisation des projets du 70ème anniversaire par le biais d’une homologation via une instance départementale, qui reconnait la qualité et le sérieux des actions proposées.

La teneur des projets
Les porteurs de projets qui ont obtenu une homologation se sont attachés à inscrire leur opération parmi les thématiques retenues au plan national pour ce cycle mémoriel du 70ème anniversaire : hommage aux survivants, rappel des valeurs qui ont été défendues, conséquences sur la construction européenne et le renforcement des valeurs démocratiques, valorisation des territoires de mémoire.

Pour la Nièvre, 8 dossiers ont été homologués le 21 février 2014 par l’instance départementale.

Les actions menées peuvent être de nature très diverse et présenter un caractère temporaire (exposition, colloque, spectacle, manifestation, cérémonie, etc.) ou pérenne (monument, mémorial, centre d’interprétation, chemins de mémoire, publication, etc.).

Présentation des projets (classés par ordre alphabétique des communes où se déroulent les manifestations) :

1/ Alligny-en-Morvan : Le 26 juin 2014 à 15h30, organisation d’une cérémonie et pose d’une plaque de rue le jour du 70e anniversaire de la mort de 2 adolescents victimes des troupes allemandes. André CHARLES (18 ans) et Roger FLECK (16 ans) ont été fusillés le 26 juin 1944 au hameau de Vauchezeuil.
Cette cérémonie est organisée en lien avec les scolaires de la commune et des environs.

2/ Dun-les-Places : Création d’un centre d’interprétation dans cette commune martyre de la Nièvre (27 fusillés entre le 26 et le 28 juin 1944 par les troupes allemandes). Il s’agit de la création d’un espace muséographique et de projection au cœur du village, à proximité de l’Eglise où s’est déroulé le massacre, qui sera intégré aux chemins de mémoire sur la Deuxième Guerre mondiale et la Résistance en Morvan (cf projet n°4). Le film « Dun-les-Places, mémoire d’un village blessé » créé en 2002 par l’association « Mémoire de Dun-les-Places » est intégré au projet.
Réalisation prévue pour 2015.

3 / Guérigny : Dans le cadre des manifestations organisées à l’occasion du 70ème anniversaire de la libération de la commune du 5 au 7 septembre 2014, 2 cérémonies sont organisées le 6 septembre à 11h et 15h en hommage aux morts pour la France et au résistant déporté Justin MARQUEREAU né et mort à Guérigny (1911-1980).

4/ Morvan : Mise en place de chemins de mémoire, pour une valorisation touristique et culturelle de l’histoire de la Deuxième Guerre Mondiale et de la Résistance en Morvan.
Ce projet comprend l’aménagement paysager de 19 sites liés à la Résistance et à la Seconde Guerre mondiale localisés sur les communautés de communes « Portes de Morvan » et « Grands Lacs du Morvan ». Les aménagements scénographiés présentent des contenus scientifiques, une charte graphique commune et permettront des actions culturelles et pédagogiques, ainsi qu’une communication large et cohérente. Début des travaux : été 2014.
Liste des 19 sites : Saint-Brisson : stèle de la croix Grenot, cimetière, musée / Montsauche-les-Settons : mairie- stèle de la verrerie / Ouroux-en Morvan : mairie, cimetière de Couezon, pont du Boulard / Chaumard : stèle / Moux en Morvan : monument / Marigny l’Eglise : stèle de Mazignien, cimetière / Dun-les-Places : église, cimetière, stèle de Vermot / Chalaux : ferme des Goths / Plainefas : stèle / Lormes : Mairie / Saint-Agnan : chapelle.

5/ Nevers : le 5 mai 2014, grâce à un « rallye-mémoire » porté par l’ONACVG de la Nièvre, la Fédération des Œuvres Laïques de la Nièvre et de nombreux partenaires, 4 classes de Cm2 et une classe de 4e ont été amenés à travailler sur la Deuxième Guerre mondiale en alliant l’éducation physique et sportive, le travail de mémoire et l’éducation citoyenne. Ils ont ainsi sillonné la ville de Nevers sur les traces de ce conflit à l’aide d’un questionnaire. Des ateliers pédagogiques sur cette période et sur la citoyenneté ainsi qu’une lecture contée et une cérémonie « pédagogique » ont complété l’apprentissage des élèves.
Ils sont devenus à l’issue de cette journée des « Passeurs de Mémoire ».

6 / Ouroux-en-Morvan : A l’occasion du 70ème anniversaire, l’amicale des anciens du Maquis Bernard et la municipalité souhaitent rendre avec un éclat tout particulier un hommage aux alliés des SAS britanniques qui ont combattu aux côtés des maquis, au cours de deux journées commémoratives les 6 et 7 septembre 2014.
Outres des cérémonies patriotiques, militaires et religieuses sur des lieux de mémoire (dont le cimetière franco-britannique), ce projet comprend un volet pédagogique à l’intention des scolaires, un parachutage franco-britannique, des démonstrations de véhicules d’époque, ainsi que des activités festives (repas amicaux, bal de la libération).

7/ Saint-Brisson : (Musée de la résistance en Morvan) : homologation du concours d’écriture « Lettres d’un maquisard en Morvan ». Ce concours existe depuis 2009 et possède plusieurs objectifs : faire travailler les élèves sur l’histoire de la Résistance et les maquis du Morvan, amener à des travaux de recherches et d’écriture, faire œuvre de mémoire et réfléchir sur les notions d’engagement et des droits humains. Il permet une approche originale sur la vie des maquis.
Plus de 250 lettres ont été reçues et une vingtaine d’établissement de Bourgogne ont participé. Une valorisation de la production des élèves est à l’étude.

8/ Saint-Brisson : (Musée de la résistance en Morvan) : Homologation de la nouvelle galerie numérique. Cette installation multimédia va prendre sa place dans l’espace d’exposition du musée à l’été 2014. Elle est réalisée dans le cadre d’une démarche de renouvellement de la muséographie au sein du projet commun « la galerie numérique en Morvan ». Elle permettra d’évoquer les maquis et les hommes qui y participent avec une approche innovante et dynamique.
D’une durée de 15 minutes, le film présenté avec une double projection se déroule en une grande fresque confrontant la grande histoire à des choix individuels.